Catégorie : Articles

La boussole IG

L’approche « sucres lents » versus « sucres rapides », aussi binaire qu’inefficace et infondée, continue d’induire en erreur bien des mangeurs. L’indice ou index glycémique (IG) est, au contraire, une méthode fiable, bien plus simple qu’il n’y paraît, pour être et rester en bonne santé.

Les fines herbes

Leur nom évoque la délicatesse, la subtilité, voire le raffinement. Elles sont aussi appelées herbes aromatiques et médicinales

L’artichaut et le ménage de printemps

Au printemps, il est usuel de procéder à un grand ménage, qui porte d’ailleurs son nom, après plusieurs mois de saison froide, pendant lesquels tout a été réduit au minimum pour dépenser seulement l’énergie nécessaire.

Fleurissons nos assiettes

Des fleurs sont cuisinées et consommées depuis des milliers d’années. Les Grecs et les Romains, comme les Chinois et les Indiens ornaient certains de leurs plats avec des fleurs comestibles. À ce jour, pas moins de 250 fleurs sont répertoriées comme étant comestibles.

Une tête bien faite

Dans la Grèce antique, la noix portait le nom de karuon, dérivé du mot kara, signifiant la tête. Et pour cause, la noix comme la tête sont constituées de deux hémisphères. À l’époque, savaient-ils que l’une était grandement protectrice de l’autre ?

Boire de l’eau

À l’image de la Terre, le corps humain est composé d’environ 70 % d’eau. Or, celui-ci ne stocke pas l’eau bue, mais l’élimine en permanence, par l’urine, la transpiration ou encore, la respiration.

Un travail d’orfèvre

Le corps humain est incroyable. Avant la naissance déjà, lors de la conception d’un nouvel être humain, au cours de laquelle un spermatozoïde et une ovule donnent corps à un embryon, qui se développe ensuite, tel un miracle.

Kevin et Florent, spiruliniers passionnés

La spiruline (Spirulina platensis), une micro-algue couleur verte qui pousse en eau douce, s’est largement démocratisée ces dernières années. Et pour cause, elle regorge de bienfaits santé :

Super oignon

Cette plante bisannuelle, vedette dans l’Antiquité, fait partie de la famille des alliacées, avec pour fratrie l’ail et l’échalote. L’Homme cultive et consomme de l’oignon, aux 700 variétés, depuis des millénaires. Au Moyen Âge, son bulbe se prêtait autant à la médecine qu’à la sorcellerie…