Super oignon

Cette plante bisannuelle, vedette dans l’Antiquité, fait partie de la famille des alliacées, avec pour fratrie l’ail et l’échalote. L’Homme cultive et consomme de l’oignon, aux 700 variétés, depuis des millénaires. Au Moyen Âge, son bulbe se prêtait autant à la médecine qu’à la sorcellerie…

La châtaigne : énergie et autarcie

Un proverbe corse compare les châtaignes aux femmes qui, toutes deux, peuvent paraître en apparence belles et brillantes, mais être aussi possiblement gâtées de l’intérieur. Qu’à cela ne tienne, et comme tout, il suffit de bien les choisir.

Poêlée forestière

Voilà un plat unique, savoureux et nourrissant, qui sent bon l’automne. Une valeur sûre pour ravir petits et grands.

La graine de chanvre : une héroïne

La culture du chanvre (Cannabis sativa) a, au moins depuis le Néolithique, des peintures murales en attestent, fait partie de l’histoire de l’Humanité, pour ses fibres, son huile et ses propriétés médicinales.

Granola multi-graines

Aussi gourmand que bénéfique pour la santé, ce granola multi-graines est aussi facile à réaliser que savoureux à déguster. Une excellente façon pour faire manger des petites graines aux enfants et leur apporter, au petit déjeuner, un apport d’énergie par palier.

La diététique chinoise : partie II

Dans une première partie, nous avons vu combien la diététique chinoise, issue de la médecine traditionnelle du même non, assure un équilibre en s’appuyant sur de grands principes vitaux et une certaine classification des aliments. Poursuivons.

Beignets de fleurs de courgettes

Voilà l’été et avec lui, les courgettes dont la fleur préparée en beignet est un véritable régal. Simple et rapide à réaliser, et aussitôt mangé. Prévoyez-en toujours un peu plus, il est souvent bien difficile de s’arrêter…

La diététique chinoise : partie I

Dans la grande et précieuse médecine traditionnelle chinoise (MTC) se trouve un pan majeur, consacré à la diététique ou l’art d’équilibrer les grands principes vitaux suivant une classification des aliments.

Tarte aux 4 citrons

Pourquoi 4 ? Parce qu’ainsi, le goût du citron est prononcé, ni trop ni pas assez, d’autant que la poudre d’amandes vient ingénieusement tamponner le surplus d’acidité. Et surtout, c’est ainsi que nous l’avons toujours préparée et nous nous sommes toujours bigrement régalés.