L’artichaut et le ménage de printemps

Au printemps, il est usuel de procéder à un grand ménage, qui porte d’ailleurs son nom, après plusieurs mois de saison froide, pendant lesquels tout a été réduit au minimum pour dépenser seulement l’énergie nécessaire.

Risotto d’artichauts

C’est un peu long à préparer, mais que c’est bon ! Le fondant du riz associé aux parfums des artichauts, des alliums (ail et oignon) et du persil d’un côté, au crémeux de la crème et du parmesan de l’autre : un régal.

Fleurissons nos assiettes

Des fleurs sont cuisinées et consommées depuis des milliers d’années. Les Grecs et les Romains, comme les Chinois et les Indiens ornaient certains de leurs plats avec des fleurs comestibles. À ce jour, pas moins de 250 fleurs sont répertoriées comme étant comestibles.

Beignets de fleurs

Qu’ils soient à base de fleurs de sureau, de menthe poivrée, d’acacia, de glycine ou de courgette, ces beignets sont un enchantement en soi. Le printemps est enfin là, cette recette pourrait être une manière joyeuse et gourmande de célébrer son arrivée.

Une tête bien faite

Dans la Grèce antique, la noix portait le nom de karuon, dérivé du mot kara, signifiant la tête. Et pour cause, la noix comme la tête sont constituées de deux hémisphères. À l’époque, savaient-ils que l’une était grandement protectrice de l’autre ?

Gourmandise aux noix

Tout y est, la jolie couleur dorée du fondant, son parfum, son croustillant tout autour et son moelleux dedans, pour faire de cette gourmandise aux noix un pur moment de plaisir. Gourmand.e.s, tâchez de rester raisonnable (nous n’y sommes pas arrivés…).

Boire de l’eau

À l’image de la Terre, le corps humain est composé d’environ 70 % d’eau. Or, celui-ci ne stocke pas l’eau bue, mais l’élimine en permanence, par l’urine, la transpiration ou encore, la respiration.

Fondue asiatique

Voilà une recette à la fois dépaysante et parfumée, qui bouleverse les codes occidentaux du « chacun son assiette » et implique un grand nombre d’aliments.

Un travail d’orfèvre

Le corps humain est incroyable. Avant la naissance déjà, lors de la conception d’un nouvel être humain, au cours de laquelle un spermatozoïde et une ovule donnent corps à un embryon, qui se développe ensuite, tel un miracle.