Introduction

L’École des Aliments : un blog de pédagogie alimentaire

Vous trouverez ici, en accès libre, des articles fondés, accessibles et illustrés, à visée didactique, autour de l’interdépendance entre aliment, corps, santé et environnement :

L’ALIMENT
Dans toutes ses dimensions : nutritive, gustative, culinaire, saisonnière, écologique, historique, géographique, culturelle, économique…

LE CORPS
Dans les heures, voire les jours qui suivent le passage en bouche, ou les mécanismes tout à fait fascinants de la physiologique digestive. Si ça rentre d’un côté et ça sort de l’autre assez simplement, le chemin entre les deux est un véritable périple qui dure de quelques heures à plusieurs jours.

LA SANTÉ
À moyen et à long terme. Il s’agit de prévenir – par l’assiette – les maladies les unes dites de carences (nutriments essentiels), les autres de surcharges (gras, sucre, sel, additifs chimiques). Chacune étant due en grande partie à une alimentation anarchique ou inappropriée (déséquilibre apports/dépenses énergétiques), que Anthony Fardet appelle à juste titre « d’industrialisation ».

L’ENVIRONNEMENT
Une voire plusieurs décennies plus tard. Quelles sont par exemple les conséquences sur l’air, l’eau, la biodiversité, les écosystèmes, les économies locales, etc., des agricultures et des élevages à grande échelle ?

Pour répondre à des enjeux sociétaux, tels que :

L’ÉDUCATION
Transmettre et favoriser des modes de consommation alimentaire avertis, responsables et diversifiés.

LA SANTÉ PUBLIQUE
Prévenir les maladies dites de civilisation ou d’industrialisation : troubles métaboliques (surpoids, obésité) et maladies associées, maladies chroniques, inflammatoires, cardiovasculaires ou encore dégénératives, et notamment diabète de type 2, NASH ou stéatose hépatique non alcoolique, cancers, etc.

L’ENVIRONNEMENT
Lutter contre le gaspillage alimentaire, contre les pratiques de consommation non-durables et le suremballage.
Privilégier l’agriculture paysanne notamment biologique, les produits de saison, les circuits de proximité, le vrac.

L’ÉCONOMIE LOCALE
Soutenir les acteurs de la production et de la distribution locale.

L’auteur du blog

Julie Lioré, je suis Docteur en anthropologie. D’abord formatrice puis chargée d’études sur les comportements alimentaires en lien avec la santé des jeunes, j’ai fait le choix d’une réorganisation professionnelle, en me formant au conseil en nutrition dans une école de naturopathie, pour fonder l’École des Aliments.

informer
sensibiliser
conseiller

Mon objectif professionnel est aujourd’hui de rechercher, d’approfondir et d’écrire pour informer, sensibiliser ou conseiller autour de questions qui m’animent depuis toujours – l’alimentation, le corps, la santé et l’environnement. En toute indépendance, sans aucun conflit d’intérêt.

Plus personnellement, je suis compagne et maman de deux êtres dont j’aime prendre soin avec une alimentation de qualité et pour qui j’ai toujours plaisir à cuisiner, une cuisine qui allie saveurs, plaisir et santé.