4. Que se passe-t-il quand on mange ?

Les organes creux comme la bouche, l’œsophage, l’estomac, vus jusque-là, réceptionnent le bol alimentaire (devenu entre temps le chyme). Les glandes annexes, elles, contribuent au processus de digestion. Le foie est en une et non des moindres. Ce « Général des armées », comme la médecine chinoise traditionnelle le surnomme, est un organe aux 200 fonctions voire plus.

Le foie est à ce point vital qu’il est capable de se régénérer à partir d’un tiers de foie restant. Nous en sommes ici au temps hépatique où nous allons nous arrêter un instant, puisqu’il y fait bien chaud. En effet, pour bien fonctionner, la température interne du foie doit se situer entre 39 et 41°C. Mais revenons à ses fonctions.

LE FOIE :
véritable usine
de traitement,
d’épuration,
de transformation,
de distribution,
de stockage.

→ il métabolise les macronutriments (protéines, glucides, lipides),
→ il détoxifie le sang (il filtre entre 1,2 et 1,8 litre de sang toutes les 4 minutes en moyenne, soit environ 2 400 litres de sang par jour, à condition de ne pas être chargé),
→ il stocke 10% du volume sanguin et le fer, ainsi qu’une série de vitamines (A, D, E, K, B9 et B12),
→ il contribue à la fabrication de la vitamine D,
→ il fabrique la bile, nécessaire à la digestion des graisses,
→ il défend le secteur des pathogènes à l’aide de son propre service de sécurité.

Le foie est l’organe de la détoxification, encore lui faut-il être léger et surtout accompagné de micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments) et d’antioxydants pour mener à bien sa mission.

Lire la suite…